Situation confuse

Posez vos questions techniques concernant les bâtiments, l'eau, l'assainissement, les espaces verts, la voirie, l'informatique, l'énergie, etc... ou posez vos questions administratives relatives aux documents de consultation des entreprises (CCAG, CCTP, DQE..), à l'urbanisme, au code des marchés, aux finances, etc...
Spes
Nouveau
Nouveau
Messages : 2
Enregistré le : lun. 11 juin 2018 22:22
Grade : Adjoint technique de 1ère classe

Situation confuse

Message par Spes » lun. 11 juin 2018 22:42

Bonjour,

Je me présente : 26 ans, je sors des études depuis peu. J'ai un diplôme d'ingénieur et je peux donc théoriquement m'inscrire au concours d'ingénieur territorial ou même d'ingénieur en chef territorial.
Aujourd'hui, je cherche avant tout un emploi qui m'intéresse. Les postes qui m'intéressent le plus sont des postes B ou A de la fonction publique territoriale, dans des syndicats mixtes / EPTB ou dans des agglomérations.

A la suite de plusieurs péripéties, j'ai postulé à un poste de technicien territorial. Ils ont accepté ma candidature en me proposant d'être stagiaire de la fonction publique, en vue d'une titularisation, en tant qu'adjoint technique territorial C. Ils m'ont dit que mon salaire serait équivalent à celui d'un technicien territorial (via des indemnités), ce qui est le cas, et que je deviendrai technicien territorial dès que j'aurai le concours (le prochain étant en 2020). Le poste est à temps non complet 50% (pas très confortable financièrement). Je n'aurais peut-être pas dû mais, connaissant très mal le fonctionnement de la fonction publique, j'ai accepté ces conditions.

Aujourd'hui, je me rends compte que ce poste me convient mal pour des raisons inhérentes au poste dont je ne pouvais pas avoir connaissance avant (je pensais travailler en faveur de l'intérêt général mais mes missions précises découlent d'un intérêt politique local qui ne sert pas réellement la cause pour laquelle je voulais œuvrer ; de plus je travaille dans l'isolement avec très peu d'encadrement et de référents).
Je souhaiterais postuler à un autre poste de contractuel B ou A en syndicat mixte. Seulement voilà : est-ce possible en tant que stagiaire de la fonction publique ? Si oui, est-ce que ce sera toujours possible une fois que je serai titulaire (j'en doute) ?
Comment puis-je faire pour me tirer de cette situation ?

En vous remerciant, et en sollicitant votre bienveillance par rapport à ces erreurs

fab37
Nouveau
Nouveau
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 1 mars 2018 14:49
Grade : Technicien principal de 2ème classe

Situation confuse

Message par fab37 » mar. 12 juin 2018 14:01

il me semble que la mutation n'est pas possible pour les stagiaires... désolé...


j'avais un bac+4 et j'ai eu le choix soit d'un poste en CDD (sur un poste d'agent de maitrise) en attendant de passer le concours soit pareil une titularisation en C. J'ai préféré le CDD car plus souple (période d'essai par exemple)...

par contre, il est peut être possible de démissionner (mais donc sans droit au chomage) pour repostuler ailleurs...

Zèze
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
Messages : 120
Enregistré le : dim. 13 avr. 2014 16:26
Grade : Technicien principal de 2ème classe
Localisation : 81

Situation confuse

Message par Zèze » mar. 12 juin 2018 17:01

Bonjour Spes,

En premier lieu, rassurez-vous en ce qui concerne l'intérêt général de celui de politique, tous les fonctionnaires de France et de Navarre ont étés confrontés à ce genre de dilemme.
Reste à réaliser le plus dur, accepter ou changer de métier..
Il y a une troisième option, celle que j'ai adopté, ne plus nager à contre courant (on s'y épuise) faire en sorte qu'en servant l'intérêt personnel de certaines personnes cela puisse servir au plus grand nombre.
Ça c'est pour l'aspect philosophique.

Si vous souhaitez postuler sur un autre poste de la FPT, vous perdrez automatiquement votre statut de stagiaire.
Il faudra recommencer à zéro. Il n'y a que vous qui pouvez prendre cette décision.
A titre personnel, je me suis fait embaucher en qualité d'agent technique il y a 8 ans, deux postes et deux collectivités plus tard, je vais présenter début juillet l’examen d'ingé.. A cœur vaillant, rien d'impossible.
Je souhaite moi aussi évoluer vers une autre structure d'ici peu.

C'est à chacun d'écrire son histoire, multitude de choix s'offre à vous.

Dans tous les cas, bon courage..
Zèze.

Spes
Nouveau
Nouveau
Messages : 2
Enregistré le : lun. 11 juin 2018 22:22
Grade : Adjoint technique de 1ère classe

Situation confuse

Message par Spes » jeu. 14 juin 2018 21:56

Bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses. J'ai démarré sur le poste il y a trois mois maintenant et régulièrement je dors vraiment mal, je me réveille dans la nuit en pensant au travail, ça ne m'était jamais arrivé avant. Je crois que ce qui me stresse c'est ce problème d'intérêt général vs la politique, plus d'autres facteurs (le fait de refaire pendant des mois un travail qui a déjà été fait mais mal fait, l'isolement, le contact difficile avec des citoyens qui reviennent sur leur parole, le fait d'être dans une structure peu utile qui aurait dû disparaître mais maintenue "pour des raisons de personnes"...). Ce sont des choses que je ne pouvais globalement pas deviner avant d'arriver mais qui s'accumulent en trop grand nombre, ou peut-être que je suis trop sensible.

J'aurais préféré être sur un CDD que sur un statut de fonctionnaire stagiaire, mais je n'ai pas osé le dire lors de l'entretien de peur de ne pas avoir le poste. Par rapport au problème d'absence de chômage si je pars, l'idéal serait pour moi de postuler d'abord sur un poste de contractuel quelque part, et ensuite seulement de démissionner de mon poste actuel si j'obtiens le nouveau (par contre, je serai probablement déjà titulaire le temps que ça se fasse... ça complique la démission). Ça ne me fait pas peur de quitter la fonction publique pour l'instant, quitte à y revenir plus tard si j'ai le concours (et à enchaîner les postes en contractuel voire dans le privé tant que je ne l'ai pas).

Une des choses qui m'inquiète c'est que l'employeur peut refuser ma démission, ou encore en fixer la date (c'est-à-dire me bloquer encore un certain temps sur le poste, potentiellement assez longtemps pour qu'un autre poste que je vise me passe sous le nez).

Deux autres, par rapport à ce que tu dis Zèze :
- si je suis titulaire C, et que, imaginons, je réussis le concours B et je décroche un poste en B ailleurs, je devrai bien redevenir stagiaire ? Dans ce cas-là, au moment où j'obtiens mon concours, être titulaire en C ne présente aucun intérêt par rapport au fait d'être contractuel ?
- si j'ai réussi le concours B et que je postule sur un poste de type contractuel B, sont-ils obligés de me titulariser ou bien peuvent-ils me garder en CDD ?

Un dernier point qui s'ajoute, je culpabilise par rapport à mon employeur qui est dans l'idée que je m'engage pour le long terme et qui est humainement sympathique. J'ai eu le droit par exemple 1,5 mois (!) de tuilage avec la personne que je vais remplacer, les élus organisent une journée "cérémonie d'arrivée", j'ai l'impression d'avoir le droit à tout (aucune contrainte sur les congés, tickets restaurants, aucune pression sur les montants de matériel, aucun contrôle de mes horaires)... Mais ce n'est pas ça qui règle mon problème avec le contenu du poste, j'ai déjà été bien mieux sur des postes avec beaucoup moins d'avantages.